Aluminium dans les déodorants distinguer le vrai du faux

L’aluminium dans les déodorants est-il sûr ?

📷 personne utilisant du déodorant à base d'aluminium

Vous avez probablement entendu les rumeurs entourant l’aluminium dans les déodorants et les antisudorifiques. Certains disent que cela cause le cancer, d’autres prétendent que cela entraîne une démence. Mais y a-t-il des preuves scientifiques pour étayer ces affirmations ? Spoiler alerte : pas vraiment. Dans cet article, nous explorerons la vérité sur l’aluminium dans les déodorants, fournirons des alternatives pour ceux qui souhaitent l’éviter et démystifierons certains mythes courants en cours de route.

Y a-t-il de l’aluminium dans les déodorants ? 🧐

Clarifions un point : les déodorants et les antisudorifiques ne sont pas la même chose. Alors que les déodorants agissent en rendant vos aisselles moins malodorantes, les antisudorifiques réduisent la production de transpiration. Les déodorants ne contiennent généralement pas d’aluminium, mais c’est l’ingrédient principal des antisudorifiques. Donc, si vous êtes préoccupé par l’aluminium, optez pour un déodorant plutôt qu’un antisudorifique.

Pourquoi l’aluminium est-il utilisé dans les antisudorifiques ? C’est une question de chimie. Le composé d’aluminium contenu dans les antisudorifiques se dissout dans vos pores et forme un blocage, empêchant la transpiration d’atteindre la surface de la peau. Sans transpiration, il n’y a pas de nourriture pour les bactéries présentes sur votre peau, ce qui se traduit par des aisselles sans odeur. C’est comme mettre un panneau “Interdit d’entrer” pour ces microbes ennuyeux !

L’aluminium dans les antisudorifiques est-il sûr ? 🌡️

Contrairement à ce que vous pourriez avoir lu sur TikTok ou Reddit, la communauté scientifique n’a trouvé aucune preuve liant l’aluminium dans les antisudorifiques à des maladies graves. En fait, la FDA a approuvé l’utilisation de composés d’aluminium dans les antisudorifiques en vente libre.

Cancer du sein : Une préoccupation courante est le lien présumé entre l’aluminium et le cancer du sein. Cependant, le National Cancer Institute a mis fin à cette rumeur. Votre peau n’est pas la principale voie de désintoxication ; cette tâche incombe à vos reins et à votre foie. Même si l’aluminium pouvait être absorbé par la peau, il est présent dans de nombreuses autres sources, ce qui rend impossible de rejeter la faute uniquement sur les antisudorifiques.

Maladie rénale : Pas besoin de s’inquiéter de l’absorption de l’aluminium par la peau endommageant vos reins, selon la National Kidney Foundation. Des reins en bonne santé peuvent le gérer. Cependant, si vous avez une fonction rénale réduite, il est préférable de consulter un médecin avant d’utiliser des antisudorifiques contenant de l’aluminium.

Maladies osseuses : Bien que l’aluminium dans les antisudorifiques n’ait pas été lié à des maladies osseuses, les personnes recevant une hémodialyse pour une maladie rénale aiguë doivent rester prudentes. Une accumulation d’aluminium dans le sang peut entraîner une maladie osseuse appelée ostéomalacie. Pour la plupart des gens, ce n’est pas une préoccupation.

Troubles de la mémoire : L’idée que l’aluminium provoque la démence ou la maladie d’Alzheimer circule depuis des décennies. Cependant, les experts actuels s’accordent à dire qu’il n’y a aucun lien entre l’aluminium et la maladie d’Alzheimer. En fait, une étude a rejeté la suspicion initiale comme une “théorie marginale”.

Devriez-vous passer à un déodorant sans aluminium ? 🔄

Maintenant que nous savons que l’aluminium dans les antisudorifiques n’est pas aussi menaçant qu’on le prétend, devriez-vous passer à un déodorant sans aluminium ? La réponse est : cela dépend.

  • Hyperhidrose : Si vous transpirez excessivement (hyperhidrose), vous pourriez avoir besoin d’une solution plus forte. Votre professionnel de la santé pourrait vous suggérer des antisudorifiques sur ordonnance, qui contiennent légèrement plus de composés d’aluminium.
  • Éviter les taches : Si vous cherchez à éviter l’aluminium car il tache vos vêtements, le déodorant pourrait être la solution. Cependant, sachez que les déodorants contiennent d’autres produits chimiques qui ne conviennent peut-être pas à tout le monde. Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreuses options de déodorants sur le marché qui vantent des ingrédients naturels.

Voici quelques alternatives de déodorants sans aluminium :

  • Déodorant hypoallergénique
  • Déodorant sans parfum
  • Déodorant à base de bicarbonate de soude
  • Poudre de fécule de maïs
  • Poudre d’arrowroot
  • Acides alpha-hydroxy (AHAs) (maintenir une faible concentration pour éviter les irritations de la peau)

Le résumé 💡

Malgré ce que les réseaux sociaux peuvent vous faire croire, il n’existe aucune preuve scientifique liant l’aluminium dans les déodorants antitranspirants à des problèmes de santé majeurs. Les déodorants, qui ne contiennent pas d’aluminium, fonctionnent de manière différente pour améliorer l’odeur de vos aisselles. Si vous souffrez d’hyperhidrose, des antitranspirants sur ordonnance ou un traitement au Botox peuvent être des options plus adaptées. Évitez d’utiliser des produits contenant de l’aluminium si vous avez une maladie rénale.

Rappelez-vous, ce n’est pas la transpiration elle-même qui sent mauvais, mais les bactéries qui interagissent avec elle. Et quand il s’agit de choisir un déodorant ou un antitranspirant, le choix vous revient finalement !

Avez-vous trouvé cet article utile ? Laissez vos pensées dans les commentaires ci-dessous et partagez-le avec vos amis !


Questions et réponses

Q : Est-il vrai que l’aluminium dans les déodorants antitranspirants peut provoquer le cancer du sein ?

R : Non, il n’existe aucune preuve scientifique liant l’aluminium dans les déodorants antitranspirants au cancer du sein. L’Institut national du cancer a abordé cette préoccupation et a assuré qu’il ne s’agit pas d’une revendication valable.

Q : Dois-je m’inquiéter de l’absorption d’aluminium à travers ma peau qui pourrait endommager mes reins ?

R : Non, des reins en bonne santé peuvent gérer l’absorption normale de l’aluminium à travers la peau. Cependant, si vous avez une fonction rénale réduite ou une maladie rénale, il est préférable de consulter un médecin avant d’utiliser des antitranspirants contenant de l’aluminium.

Q : L’aluminium dans les déodorants antitranspirants peut-il entraîner des troubles de la mémoire comme la démence ou la maladie d’Alzheimer ?

R : Non, les experts et les recherches n’ont trouvé aucun lien entre l’aluminium et les troubles de la mémoire. Les soupçons liant l’aluminium à la maladie d’Alzheimer ont été rejetés comme une “théorie marginale”.

En savoir plus : – Institut national du cancerFondation nationale du reinAssociation Alzheimer


Liste des références

  1. Institut national du cancer : Antiperspirants/Deodorants and Breast Cancer
  2. Fondation nationale du rein : Aluminum
  3. Association Alzheimer : Aluminum and Alzheimer’s Disease
  4. FDA : Aluminium dans les cosmétiques
  5. Clinique Mayo : Maladie d’Alzheimer