Entretenir votre relation pendant la maladie d’Alzheimer

Renforcez votre relation avec un être cher atteint d'Alzheimer grâce aux soins centrés sur la relation

Maintenir des relations avec ses proches atteints de la maladie d’Alzheimer : Un guide sur les soins centrés sur la relation

La maladie d’Alzheimer est un diagnostic difficile, non seulement pour la personne atteinte de la maladie, mais aussi pour ses proches. Au fur et à mesure que la maladie progresse, il devient de plus en plus difficile de reconnaître la « vieille personne » de la personne. On peut avoir l’impression que la personne que l’on connaissait et aimait n’est plus là, même si elle est physiquement présente. Mais comment maintenir une relation significative avec quelqu’un atteint de la maladie d’Alzheimer ? Cela commence par comprendre les effets de la maladie d’Alzheimer sur les réponses mentales et émotionnelles et s’adapter à une nouvelle manière de communiquer avec eux.

Ce n’est pas toi, c’est la maladie

Le Dr Virginia Wadley Bradley, professeure émérite de médecine, de gérontologie, de gériatrie et de soins palliatifs à l’université de l’Alabama à Birmingham, explique qu’il est crucial de distinguer la maladie de la personne. Savoir comment la maladie d’Alzheimer affecte le cerveau et le comportement vous permet de faire preuve d’empathie et de soutien. La maladie d’Alzheimer peut être divisée en trois stades : précoce, intermédiaire et avancé. Au stade précoce, la mémoire commence à faire défaut, ce qui entraîne des difficultés à se rappeler des noms, à égarer des objets et des problèmes de gestion des médicaments. Au fur et à mesure que la maladie progresse vers les stades intermédiaire et avancé, ces symptômes s’aggravent, provoquant des changements émotionnels et comportementaux. La personne peut éprouver une colère, une tristesse ou une frustration accrue et finir par perdre la capacité de s’occuper d’elle-même.

Il est important de reconnaître que ces changements de comportement peuvent être perturbants tant pour la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer que pour ses proches. Bradley explique qu’il y a un processus de deuil lorsque vous réalisez que votre relation ne sera plus jamais la même. Bien que la personne que vous aimez soit toujours présente, elle a perdu de nombreuses capacités.

Une nouvelle façon d’interagir

Accepter le diagnostic de votre proche est la première étape pour forger une nouvelle relation. À mesure que sa personnalité change, il est essentiel d’accepter que votre relation évoluera. Cela implique d’adopter des soins centrés sur la relation, une méthode qui reconnaît qui était la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer et l’accompagne là où elle en est. Cette approche permet aux médecins d’adapter les soins aux capacités et préférences individuelles, tout en impliquant la famille dans les processus de prise de décision. Les soins centrés sur la relation veillent à maintenir la dignité et la compassion tout au long du parcours de prise en charge.

Au quotidien, les soins centrés sur la relation reposent sur la connaissance du soignant de la relation passée de son proche. Bien qu’il y ait des schémas de déclin, chaque personne atteinte de la maladie d’Alzheimer est unique et il vous revient de juger comment elle réagit. Pour maintenir des relations solides lorsque votre proche est atteint de la maladie d’Alzheimer, envisagez d’incorporer ces cinq idées :

Reconnaître les étincelles familières 🌟

Le fait que votre proche ne puisse plus participer pleinement à la vie comme il le faisait autrefois ne signifie pas qu’il ne trouvera pas de joie ou de but dans les activités qu’il aimait auparavant. Concentrez-vous sur la reconnaissance des étincelles de la personne que vous connaissiez plutôt que de vous attarder sur les aspects de sa personnalité qui ne sont peut-être plus présents. Par exemple, si votre mari aimait la musique reggae, lui jouer un peu de Bob Marley pourrait lui apporter de la joie. Si tante Claire était une excellente pâtissière, lui demander de l’aider à réaliser des tâches de pâtisserie simples peut créer un sentiment de but et de bien-être. Garder des photos familières et des objets chéris dans leur environnement de vie peut également apporter du réconfort et servir de distractions en cas de confusion ou d’agitation.

S’adapter au fur et à mesure 🔄

Les symptômes de la maladie d’Alzheimer peuvent être imprévisibles. Ce qui aide votre proche aujourd’hui ne fonctionnera peut-être pas demain. Il est recommandé d’établir une routine quotidienne familière, mais soyez prêt à vous adapter et à modifier les plans si votre proche passe une journée difficile. La flexibilité et l’adaptabilité à ses réactions et ses humeurs peuvent vous aider tous les deux à maintenir votre bien-être émotionnel.

Redéfinir les attentes 🧐

Cela peut être frustrant lorsque votre proche ne peut plus accomplir des tâches simples ou a du mal avec des informations de base. Cependant, il est essentiel de laisser de côté ces attentes et de maintenir une attitude positive. Au lieu de corriger ou de demander : « Tu ne te souviens pas ? », essayez de détourner l’attention, de distraire ou de changer de sujet. Concentrez-vous sur le moment présent et mettez l’accent sur ce qu’ils peuvent encore faire plutôt que sur ce qu’ils ont perdu. Rester calme et positif peut influencer l’état émotionnel de votre proche, car les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer reflètent souvent les émotions de leur entourage.

Maintenir la proximité 👥

Le fait d’avoir la maladie d’Alzheimer ou de s’occuper de quelqu’un qui en est atteint peut vous donner l’impression d’être isolé. Encouragez les membres de la famille et les amis à rester en contact avec votre proche de manière qui leur convient. Par exemple, demandez aux membres de la famille d’enregistrer de courtes vidéos à compiler en boucle pour que votre proche les regarde à plusieurs reprises. Une autre idée est de créer un album photo accompagné de noms, de dates et de lieux. Garder votre proche en contact avec son système de soutien aide à maintenir un sentiment d’appartenance et de bonheur.

Prendre soin de vous-même 🌟

Prendre soin d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer est un engagement à long terme, et en tant qu’aidant, il est essentiel de donner la priorité à votre propre bien-être mental et physique. Trouver du temps pour prendre soin de soi est crucial pour éviter l’épuisement. Envisagez d’inscrire votre proche à un centre de jour pour adultes, de demander l’aide d’autres membres de la famille ou d’engager un aidant afin de pouvoir faire des pauses et vous ressourcer. Les groupes de soutien peuvent également être d’une aide immense, en offrant un espace pour partager des expériences et obtenir de nouvelles perspectives sur la relation avec votre proche. De plus, de nombreuses communautés en ligne, telles que l’Institut national du vieillissement, proposent un soutien et des ressources pour les aidants.

La nature progressive de la maladie d’Alzheimer changera inévitablement votre relation avec votre proche. Cependant, en comprenant les effets de la maladie sur le comportement et en adoptant une approche centrée sur la relation, vous pouvez découvrir de nouvelles façons de chérir chaque interaction et maintenir une connexion significative.

Questions et réponses : Aborder vos préoccupations

Q : Y a-t-il des traitements ou des médicaments pour ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer ? R : Actuellement, il n’existe aucun remède contre la maladie d’Alzheimer, mais divers traitements et médicaments peuvent aider à gérer les symptômes et améliorer la qualité de vie. Consultez le professionnel de santé de votre proche pour obtenir des recommandations personnalisées et des conseils.

Q : Comment puis-je communiquer efficacement avec mon proche atteint de la maladie d’Alzheimer ? R : La communication peut être difficile, mais il existe des stratégies qui peuvent aider. Maintenez un contact visuel, parlez lentement et clairement, utilisez des phrases simples et concises, et fournissez des indices visuels. La patience et la compréhension sont essentielles.

Q : Quelles sont les activités que mon proche atteint de la maladie d’Alzheimer peut encore apprécier ? R : S’engager dans des activités qui stimulent les sens et font appel à leurs intérêts passés peut être agréable pour une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. Pensez à la thérapie musicale, à l’exercice léger, aux projets artistiques ou à la remémoration à travers des albums photos.

Q : Comment puis-je faire face au fardeau émotionnel de prendre soin d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ? R : Prendre soin d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut être émotionnellement difficile. Cherchez du soutien auprès d’amis, de la famille et de groupes de soutien qui peuvent offrir compréhension et conseils pratiques. De plus, prenez soin de votre propre bien-être, engagez-vous dans des activités d’autosoins et n’hésitez pas à demander de l’aide lorsque vous en avez besoin.

Q : Quelles sont les considérations légales et financières dont je dois tenir compte lorsque je m’occupe d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ? R : Il est important de consulter un avocat ou un planificateur financier pour vous assurer d’avoir les documents légaux et financiers nécessaires en place, tels que la procuration, les testaments en vie et les directives de santé. Une planification préalable peut aider à atténuer le stress et garantir le bien-être de votre proche.

Sources :

  1. University of California San Francisco, Weill Institute for Neurosciences, Memory and Aging Center: “Behavior & Personality Changes”
  2. Alzheimer’s Association: “Stages of Alzheimer’s”
  3. Alzheimer’s Society: “Person-centered care”
  4. U.S. Department of Health and Human Services, National Institutes of Health, Alzheimers.gov: “Tips for Caregivers and Families with Dementia”
  5. National Institute on Aging: “Alzheimer’s Disease & Related Dementias”
  6. Crédit photo : E+/Getty Images

N’oubliez pas, prendre soin de votre proche atteint de la maladie d’Alzheimer est un voyage qui nécessite de la patience, de la compréhension et du soutien. Partagez cet article avec d’autres personnes qui pourraient le trouver utile et participez à la conversation sur les réseaux sociaux. Ensemble, nous pouvons faire face aux défis de la maladie d’Alzheimer et offrir l’amour et les soins que nos proches méritent. 💜✨