La majorité des travailleurs dans les maisons de retraite américaines ne sont pas vaccinés contre la grippe et la COVID.

La plupart des employés dans les maisons de retraite américaines ne sont pas vaccinés contre la grippe et le COVID.

Image d'actualités : La majorité des travailleurs des maisons de retraite américaines ne sont pas vaccinés contre la grippe et la COVID

Les travailleurs de santé des maisons de retraite américaines sont tragiquement sous-vaccinés contre la grippe et la COVID-19, mettant en danger leur propre santé ainsi que celle des patients âgés et fragiles dont ils s’occupent, selon un nouveau rapport.

En examinant les données de 2023 collectées dans près de 14 000 maisons de retraite à travers le pays, les chercheurs ont constaté que moins d’un travailleur de santé sur quatre (22,9 %) avait reçu les derniers vaccins COVID, tandis que moins de la moitié (47,1 %) avaient reçu le dernier vaccin contre la grippe.

Compte tenu des dangers posés par la propagation des maladies infectieuses dans les maisons de retraite, « il est nécessaire de promouvoir des stratégies fondées sur des preuves pour améliorer la couverture vaccinale des professionnels de la santé » travaillant dans ces établissements, ont déclaré les chercheurs dirigés par le Dr Jeneita Bell. Elle travaille au National Center for Emerging and Zoonotic Infectious Diseases, qui fait partie des Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis.

Le nouveau rapport examinait les données sur les taux de vaccination du personnel dans les hôpitaux de soins aigus et les maisons de retraite aux États-Unis, recueillies auprès du réseau national de sécurité des soins de santé du CDC.

Les données ont été recueillies sur plus de 2 millions de travailleurs de santé dans près de 14 000 maisons de retraite à travers le pays, ainsi que sur 8,9 millions de membres du personnel dans plus de 4 000 hôpitaux à travers l’Amérique.

Les travailleurs de santé dans les hôpitaux avaient de meilleurs taux de vaccination contre la grippe en 2023 par rapport à ceux travaillant dans les maisons de retraite : 81 % avaient reçu le dernier vaccin, ont découvert l’équipe de Bell.

Cependant, la vaccination à jour contre la COVID était très faible parmi le personnel hospitalier, seulement 17,2 % ayant reçu les derniers vaccins, a révélé l’étude.

Les taux de vaccination du personnel des maisons de retraite étaient faibles et variaient considérablement en fonction de l’emplacement de l’établissement dans le pays. Par exemple, près de 41 % des travailleurs des maisons de retraite sur la côte ouest étaient à jour de leurs injections COVID, contre seulement 17,5 % dans le sud.

Des disparités similaires ont été observées en ce qui concerne la vaccination contre la grippe. Dans certains États du sud — Alabama, Floride, Kentucky, Louisiane et Missouri — moins de 10 % du personnel des hôpitaux de soins aigus étaient à jour de leurs vaccins COVID en 2023, selon le rapport.

Tous ces chiffres reflètent une tendance continue : une baisse générale de la vaccination depuis la fin de la pandémie, ont déclaré les chercheurs.

Les résultats ont été publiés dans le numéro du 10 novembre du CDC journal Morbidity & Mortality Weekly Report.

Les raisons exactes ne sont pas claires, mais les « facteurs associés à une faible couverture vaccinale ont peut-être été exacerbés par la pandémie de COVID-19 et aggravés par des préoccupations émergentes telles que la fatigue vaccinale », a déclaré le groupe de Bell.

Plus d’informations :

En savoir plus sur les vaccins contre la grippe et la COVID-19 sur le site du California Department of Public Health.

SOURCE : Rapport hebdomadaire sur la morbidité et la mortalité, 10 novembre 2023

QUESTION

Quelle maladie est connue comme une infection virale des voies respiratoires supérieures ?Voir la réponse