Le Lien Choquant Entre le Blé et la Sclérose en Plaques

De nouvelles recherches suggèrent que les protéines naturellement présentes dans le blé, plutôt que le gluten, pourraient aggraver les symptômes de la sclérose en plaques et aggraver l'inflammation.

🌾🧠

Saviez-vous que ce que vous mangez peut affecter vos symptômes si vous avez la sclérose en plaques (SEP) ? Il s’avère qu’une protéine présente dans le blé et d’autres céréales peut en réalité aggraver l’inflammation et rendre les symptômes de la SEP plus graves. 😱

Qu’est-ce que la sclérose en plaques ?

La SEP est une affection neurologique qui affecte des millions de personnes dans le monde. On pense qu’il s’agit d’un trouble auto-immun, où le système immunitaire attaque à tort les cellules nerveuses du corps, provoquant une inflammation et une gamme de symptômes tels que la faiblesse musculaire, la fatigue et des problèmes de vision. 🌍

Le lien entre le blé et l’inflammation

D’après une étude récente publiée dans Gut, une protéine appelée inhibiteurs de l’amylase trypsine (ATI) présente dans le blé peut provoquer une inflammation intestinale, qui entraîne ensuite une inflammation du système nerveux central (SNC) et aggrave les symptômes de la SEP. 🌾🔥

Le gluten dans le blé n’est pas le seul problème. Chez certaines personnes, d’autres protéines présentes dans le blé peuvent déclencher des réactions inflammatoires ou allergiques pouvant être graves. Ces réactions ne sont pas causées par le gluten mais par des protéines ATI présentes dans le blé. 🌾🚫

Des preuves issues de souris et de cellules humaines

L’étude, menée sur des souris et des cellules humaines, a révélé que les souris consommant de grandes quantités d’ATI développaient des symptômes de SEP et une inflammation du SNC significativement plus graves que celles consommant de faibles quantités. Il est intéressant de noter que le gluten seul n’avait pas le même effet. 🐭

De plus, lorsque des participants atteints de SEP récurrente-rémittente ont suivi un régime réduit en blé, ils avaient moins de cellules immunitaires inflammatoires dans leur sang et ont signalé moins de douleur par rapport à lorsqu’ils suivaient un régime normal. 🌾🩺

Les personnes atteintes de SEP doivent-elles éviter le blé ?

Bien que les conclusions de cette étude soient intrigantes, davantage de recherches sont nécessaires pour déterminer si les personnes atteintes de SEP doivent éviter complètement le blé. Dre Claire Walton, responsable de la recherche à la Société de la SEP, met en garde contre le fait que l’étude est principalement basée sur des recherches sur les animaux et que nous avons besoin de plus d’études sur les humains pour comprendre pleinement le rôle des protéines ATI dans l’aggravation des symptômes de la SEP. 🧪👩‍🔬

En revanche, le professeur Detlef Schuppan, investigateur principal de l’étude, recommande un régime sans blé à tous ses patients atteints de maladies auto-immunes, y compris la SEP, sur la base de son expérience clinique et des résultats positifs observés chez ses patients. 👨‍⚕️🌱

Q&R : Réponses à vos questions brûlantes

Q : Est-ce seulement le blé qui peut aggraver les symptômes de la SEP, ou est-ce que d’autres céréales posent également problème ?

R : Bien que le blé soit la principale source de protéines ATI, d’autres céréales telles que l’orge et le seigle contiennent également ces protéines. Il est préférable de consulter un professionnel de la santé ou un diététicien agréé pour obtenir des conseils personnalisés sur les céréales à éviter.

Q : Est-ce que cela signifie que toutes les personnes atteintes de SEP doivent immédiatement exclure le blé de leur alimentation ?

R : Pas nécessairement. Chaque individu est unique et ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. Il est important de prendre en compte des facteurs tels que l’historique de santé personnel, les allergies et les restrictions alimentaires. Parler à un professionnel de la santé ou à un diététicien agréé peut vous aider à prendre une décision éclairée.

Q : Y a-t-il d’autres changements alimentaires susceptibles d’aider à soulager les symptômes de la SEP ?

R : Bien que l’élimination ou la réduction de la consommation de blé puisse aider certaines personnes atteintes de SEP, ce n’est pas le seul changement alimentaire à considérer. Des recherches suggèrent qu’un régime riche en fruits, légumes, céréales complètes et protéines maigres, tel que le régime méditerranéen, peut avoir des effets bénéfiques sur les symptômes de la SEP. Encore une fois, consulter un professionnel de la santé ou un diététicien agréé peut fournir des conseils personnalisés.

Conclusion

Le lien entre le blé et les symptômes de la SEP est un domaine de recherche fascinant, et les résultats de cette étude fournissent des informations précieuses sur les stratégies alimentaires potentielles pour la gestion de la SEP. Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour comprendre pleinement l’impact du blé et des protéines ATI sur les symptômes de la SEP, il est important d’avoir des conversations ouvertes avec des professionnels de la santé pour explorer des approches alimentaires individualisées. 🗣️💬

Alors, la prochaine fois que vous allez chercher cette tranche de pain, pensez à comment cela pourrait affecter votre corps et vos symptômes de SP. Et n’oubliez pas, la connaissance c’est le pouvoir ! Restez informé, restez curieux et partagez cet article avec vos amis pour sensibiliser. 🌾🧠✨


Références : – Sclérose en plaques : Manger du blé peut aggraver les symptômes, augmenter la gravitéSanté mentale et sclérose en plaquesLes jeunes personnes risquent une psychose en utilisant de la marijuana – 3HealthImage Légende : Suivre un régime sans blé peut aider à réduire la douleur et l’inflammation dans la SP, selon des recherches. YaroslavKryuchka/Getty Images